jeudi 5 septembre 2013

Pourquoi on apprend


Où est passé le goût d'apprendre à l'école ?

Nos enfants l'ont encore, souvent, à l'âge du primaire. Ils le perdent peu à peu dès le collège.

Car dans notre système, le savoir n'est qu'un instrument. On apprend pour obtenir un diplôme. On avale tout ce qu'on nous donne à avaler, jusqu'à s'en dégoûter parfois.

Si je fais l'effort d'apprendre c'est pour obtenir un bon diplôme, diplôme qui me permettra d'obtenir un bon travail, c'est-à-dire un bon salaire, salaire qui me permettra d'accéder à tous les biens matériels désirés.

Dans ce système, le savoir ne sert qu'à sélectionner, et tout le monde le sait bien. On oublie alors que le savoir devrait surtout nous amener à être plus créatifs, plus actifs, plus ouverts sur le monde, tout simplement nous aider à nous sentir bien dans notre peau et dans notre environnement.

Alors est-ce que le plaisir d'apprendre ne peut pas être recherché juste pour lui-même, juste le plaisir de goûter le savoir pas à pas, pour lui et non pour une éventuelle récompense à obtenir dans un avenir plus ou moins lointain ?

Le savoir qui libère... qui incite à continuer pour apprendre encore, qui aide chacun(e) à construire son propre chemin.

Qui nous amène à partager et non à entrer en compétition, à conjuguer le verbe « être » plutôt que le verbe « avoir ». Goûtons ce savoir-là.

Le savoir est une fabuleuse aventure, embarquez mes amis !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire