mardi 19 novembre 2013

La musique

Des études ont montré l'influence de l'éducation musicale sur les apprentissages en général, ainsi que sur le développement des aptitudes sociales et de l'estime de soi : l’étude de la musique développe l’esprit critique, la pensée créative, l’imagination et la discipline personnelle.
Il apparaît également que la formation musicale permet de contrôler les comportements agressifs. Par ailleurs, dans le domaine sportif, elle peut améliorer la performance, augmenter les capacités physiques et aider à mieux supporter la douleur.

L'enfant peut apprendre à jouer d'un instrument à partir de l'âge de 6 ou 7 ans. Avant cet âge, l'éveil musical est fortement conseillé : écoute des instruments et apprentissage des rythmes par quelques exercices simples et ludiques, notamment avec les instruments de percussion.
Il s'agit d'une sensibilisation au langage musical par la voix et surtout par le corps.
La danse est aussi une activité qui permet aux jeunes enfants d'aborder la musique. 
 
Pour nous, parents, la première façon d'aborder la musique avec nos enfants est de l'écouter ensemble à travers des enregistrements, en variant le plus possible les styles de musique (en général les enfants aiment beaucoup écouter Pierre et le loup ou Piccolo Saxo et Cie).
A partir de l'âge de 4 ou 5 ans, vous pouvez vous amuser ensemble à essayer de reconnaître les instruments entendus dans tel ou tel morceau, et à taper le rythme avec les mains par exemple.
Et même si votre enfant n'est pas attiré par l'apprentissage d'un instrument, il pourra de toute façon profiter de ses bienfaits rien que par l'écoute !
En effet, le fait d'écouter de la musique réduit le stress. Les morceaux doux favorisent la concentration, tandis que les morceaux plus rythmés stimulent la créativité.
 
Ainsi, la musicothérapie utilise la musique et ses caractéristiques (mélodie, rythme, harmonie, son) pour communiquer avec une personne et agir sur sa santé mentale, physique et émotionnelle.
Elle est particulièrement recommandée pour nos ados. En effet, les thérapies classiques utilisent la parole. Or, il est compliqué pour l'ado de mettre des mots sur son mal-être. Tandis qu'écouter de la musique ou en jouer permet aux jeunes d'exprimer leurs émotions. Le but n'est alors pas de maîtriser un instrument, mais de trouver dans la musique un espace d'expression personnelle permettant d'évoluer et de se sentir plus en accord avec soi-même et avec son environnement.

Faisons une large place à la musique dans nos vies !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire