samedi 28 décembre 2013

Les bienfaits de la cuisine

Vous voulez que vos enfants aient de bons résultats à l'école ?
Alors... apprenez-leur à cuisiner !
Eh oui, on ne s'imagine pas a priori tous les bienfaits qu'apporte la cuisine :
tout d'abord, en allant ensemble choisir et acheter les produits, parents et enfants partagent un beau moment de complicité, qui se prolongera pendant la préparation du plat ou du gâteau.
Ensuite, et pour relier cette fois apprentissages scolaires et activité culinaire, les parents peuvent expliquer l'origine du plat qu'ils vont préparer s'ils la connaissent (c'est de l'Histoire...), ainsi que l'origine géographique des produits utilisés (mine de rien, on fait de la géographie...).
Puis, lorsque l'enfant lit la recette de cuisine, toujours mine de rien, il utilise l'impératif (il fait alors de la conjugaison : « Coupez les tomates en rondelles, mixez les carottes, ajoutez la crème »...).
Et lorsque vous voulez adapter une recette conçue pour 8 personnes si vous n'êtes que 4, alors vous allez faire.... des mathématiques : vous utilisez la division (ici par exemple vous divisez toutes les quantités par 2), ou la proportionnalité (par exemple, lorsque votre recette vous donne les quantités pour 6 personnes et que vous voulez cuisiner pour 12 personnes, vous multiplierez toutes les quantités indiquées par 2 : le chiffre « 2 » est le « coefficient de proportionnalité »).
D'autre part, vous faîtes également appel à certains cours vus en SVT (sciences de la vie et de la Terre), lorsque vous vous préoccupez de bien équilibrer vos repas (par exemple, nous varions les recettes et faisons preuve de créativité afin de donner à nos enfants l'envie de manger une grande variété de fruits et de légumes...).
Et lorsque vous faîtes cuire un oeuf, sans vous en rendre compte, vous faîtes de la chimie !
Bien sûr ce moment partagé ne doit surtout pas se transformer en cours de conjugaison, de mathématiques, ou de SVT ! N'en profitons pas pour interroger nos enfants ou leur faire réciter leurs leçons, nous risquerions de les dégoûter de la cuisine à tout jamais !
Toutefois cela peut être l'occasion de leur faire remarquer, par exemple, que les tomates que nous voyons aujourd'hui sur tous les étals des marchés ou des supermarchés, étaient totalement inconnus en Europe durant des siècles. Que c'est grâce à Christophe Colomb, qui a découvert l'Amérique en 1492, qu'elles ont été découvertes puis finalement cultivées sur notre continent. Et ceci n'est qu'un exemple, qui peut être multiplié à l'infini.
En somme, profitons de ce moment de complicité entre adultes et enfants, qui seront fiers d'avoir confectionné ensemble un plat qu'ils pourront faire partager autour d'eux, à table ou bien par les photos qu'ils enverront à leurs amis pour leur donner envie de s'y mettre eux aussi !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire